Droits de scolarité pour les étudiants français

Grâce à une entente signée entre la France et le Québec, les droits de scolarité des étudiants français ne sont pas plus élevés que ceux que doivent payer les Québécois, dans les cégeps. Cependant, avant son départ, l’étudiant doit s’assurer d’avoir les fonds suffisants pour toute la durée de son séjour, soit par des ressources personnelles, soit par une bourse obtenue avant son arrivée au Québec.

Droits de scolarité pour étudiants d’autres pays

Dans un cégep, les étudiants provenant d’un pays autre que la France doivent acquitter des droits de scolarité par semestre. Les droits de scolarité varient selon les programmes d’études et sont fixés par le ministère Éducation et Enseignement supérieur du Québec. Les établissements d’enseignement informent les étudiants internationaux qui désirent faire une demande d’admission des droits qu’ils auraient à acquitter.

Pour les étudiants d’autres nationalités que française, il pourrait être possible d’obtenir une bourse d’exemption des droits de scolarité de la Direction des affaires internationales de la Fédération des cégeps.

Budget-type d’un étudiant international français (2017-2018)

Au Québec, l’unité monétaire est le dollar canadien ($), divisé en 100 cents. Lorsque vous préparerez votre budget, pensez à tenir compte des droits de scolarité, des frais connexes, des frais de nourriture et de logement ainsi que des dépenses personnelles (transport, livres, loisirs, vêtements, etc).

Le budget-type ci-dessous tient compte d’un mode de vie raisonnable pour un étudiant. Les montants peuvent être supérieurs ou inférieurs dans la réalité, selon les personnes. Ce tableau donne une indication des ressources financières nécessaires pour la première année d’études au Québec, soit douze mois.

   Cliquez pour ouvrir / fermer

Budget-type

* Montants en dollars canadiens convertis en euros au taux en vigueur le 28 mai 2014.
** Ces frrais son payables une seule fois au début de vos démarches pour étudier au Québec

Transferts de fonds

Les futurs étudiants peuvent s’adresser aux établissements financiers de leur pays pour avoir plus de renseignements à ce sujet et, en particulier, sur les autorisations de change, la limite, les coûts et la fréquence des virements autorisés. Le dépôt sur une carte de crédit reconnue à l’échelle internationale est aussi un moyen de transférer de l’argent au Canada.

L’aide financière

L’étudiant devrait s’informer auprès du ministère de l’Éducation de son pays au sujet des possibilités de bénéficier d’une bourse d’études.

L’étudiant peut également s’informer auprès de l’Ambassade du Canada de son pays, de la Délégation générale du Québec ou de son représentant dans son pays. Les organismes suivants offrent également des bourses :

Bourses gérées par la Direction des affaires internationales (DAI) de la Fédération des cégeps

La Direction des affaires internationales (DAI) gère des programmes de bourses dédiées aux étudiants internationaux. Pour en prendre connaissance, cliquez ici .